Femmes protestantes en Suisse (FPS)

EFS - Evangelische Frauen Schweiz
Menü

Recommandations littéraires des FPS

L’Ethique du « care »

En portant l‘attention sur le « prendre soin », ce souci des autres, l‘éthique du care pose la question du lien social dif-féremment : elle met au cœur de nos relations sociales la vulnérabilité, la dé-pendance et l‘interdépendance. L’ouvrage propose une synthèse des recherches autour de la notion de care.
Fabienne Brugère. Presses Universitaires de France - PUFEAN13:9782130789222

Le care, une nouvelle approche de la sollicitude?

Que recouvre le mot anglais care? Les aidants: qui sont-ils? Plusieurs études précises répondent à ces questionnements. 

Editeur: Lethielleux, 180 pages. ISBN 2249624771, 9782249624773

Femmes d’espérance, Femmes d’exception.Ces protéstantes qui ont osé

L’histoire de ces protestantes qui, au fil des siècles, ont osé, ont été témoins d’espérance par leur parole publique, leurs écrits, leurs actions est plus qu’un héritage à dépoussiérer : c’est un cri du cœur qui veut interpeller chacun, chacun.

Commande du livret par courriel: secretariat@efs-fps.chFr. 10.- hors frais d’envoi

Edition Tsena Malalaka: Nous Avons un Désir – There is Something We Long For

Quel désir nous anime en tant que théologiennes chrétiennes, africaines et européennes? Comment voulons-nous façonner notre avenir personnel, celui de nos sociétés et des Eglises, comment contribuer au bien-être de la Terre, notre vulnérable habitat? Quels sont nos plus grands défis et de quelle manière les textes bibliques nous inspirent-ils? Dans ce livre dix-neuf femmes, dans un dialogue interculturel, réfléchissent à ces questions. Elles vous invitent, lectrices et lecteurs d’horizons divers, à les rejoindre.

Edition Tsena Malalaka
Blog  

Gabrielle Desarzens : Parole aux femmes – Au Sud comme au Nord, elles changent le monde

Ce livre est un recueil de témoignages de 17 femmes qui luttent contre la pauvreté et les injustices dans ce monde impitoyable, soumis à la loi du plus fort et au dieu Argent, ceci avec le désir profond de servir leur prochain grâce à leur amour et leur foi. Parmi elles, la pasteure vaudoise nomade Hetty Overeem ; Irène Hirzel, qui lutte contre l’esclavage moderne, la prostitution ; la Valaisanne Agnès Thuégaz, porteuse de paix, qui nous encourage à faire de même : « Nous sommes appelés à bâtir ensemble un monde à visage humain où chacun trouve sa place et est respecté, dans un environnement sain et épanouissant. »

Les témoignages de ces femmes courageuses, dont 12 Africaines et 5 Européennes, qui mènent leur combat en Afrique (Burundi, Burkina Faso, Cameroun, Congo RDC, Côte d’Ivoire, Libéria, Tchad), en Asie (Inde, Mongolie) et en Europe (Suisse, Pays de l’Est) sont porteurs d’espoir. L'une d’entre elles est lauréate du Prix Nobel de la paix, certaines sont universitaires, d'autres analphabètes. Elles œuvrent dans des domaines aussi variés que la paix, la santé, l'agriculture, l'environnement, la traite des femmes et des enfants, la formation, le social. L'aide humanitaire qu'apportent les ONG chrétiennes qui les soutiennent sur le plan matériel, social et spirituel porte ses fruits. A la fin du livre, il y a une liste et une description des ONG partenaires, ce qui permet de prendre directement contact avec l’une ou l’autre d’entre elles et de la soutenir. L'avant-dernière partie du livre est consacrée à la réflexion – que ce soit en groupe ou individuellement – afin de retirer des enseignements de chaque témoignage pour sa vie personnelle.

Pour la multiplication de telles initiatives Parole aux femmes se veut une mine d’exemples de résilience et de résolutions prises par des femmes comme pour conjurer parfois un avenir sombre. Ont-elles changé le monde, comme le suggère le sous-titre du livre ? « Leur engagement est une semence, minuscule sans doute à l'échelle des maux de la planète, mais dont le potentiel est promesse d'une vaste moisson, comme le grain de blé de la parabole de Jésus qui disparaît en terre pour se multiplier à l'infini », écrit Jacques Blandenier en guise de conclusion.

A commander auprès de : info@stoppauvrete.ch.  ISBN 2-940330-19-0

Lydia Basset: Oser la bienveillance

A la veille de sa retraite professorale de l‘Université de Neuchâtel, Lytta Basset publie en février 2014 le fruit d‘un grand travail de 426 pages de documentation et de synthèse. Ce livre embrasse un champ très vaste, ouvrant de nombreuses pistes de réflexion sur notre héritage religieux, sur le problèmes du mal, sur la culpabilité et le péché, et sur la réalité de la bienveillance. De ce fait, il se prêterait bien à être lu dans un groupe de lecture.Avec ce livre, Lytta Basset, montre l‘influence néfaste du dogme du péché originel et comment s‘en libérer. A la notion du péché originel, elle oppose la notion de «Bienveillance» originelle qui consiste à considérer tout être humain avec un a-priori positif.

ISBN: 2226253882, Éditeur: Albin Michel (2014)

Analyse du secteur clandestin de l'économie domestique à Genève

Cette  étude a été  mandatée par le Conseil d’Etat du Canton de Genève. Les sujet suivants ont été analysés : l'ampleur de la demande des employeurs pour les services domestiques l'offre de travail (qui fournit des services domestiques? à quelles conditions ?) et des incitations financières possibles d’engager des sans-papiers dans le domaine de l'économie domestique?) L'estimation montre que près de 6500 personnes travaillent dans le domaine de l'économie domestique à Genève, dont 5.000 sans-papiers. Ensemble, ils fournissent 370.000 heures de travail par semaine.

Rapport final. Yves Flückiger, Cyril Pasche. Observatoire Universitaire de l'Emploi. Laboratoire d'économie appliquée. Genève. 2004

Vous pouvez télécharger l'étude ici...